Sécurité routière : le téléphone au volant, toujours un véritable fléau !

Face au nombre élevé d’accidents liés à l’usage du téléphone au volant, plusieurs associations de victimes de la route réclament des sanctions plus sévères contre les automobilistes fautifs. Les chiffres fournis par la Sécurité routière sont d’ailleurs alarmants…

Face aux nombreux accidents liés à l'usage du téléphone au volant, des associations de victimes de la route réclament des sanctions encore plus sèvres pour les automobilistes qui ont cette mauvaise habitude.

9 Français sur 10 utilisent le téléphone en conduisant.

 

Un danger pour tous les usagers

Le téléphone est un vrai fléau non seulement pour le conducteur et les occupants du véhicule, mais pour tous les autres usagers de la route, y compris les piétons. D’après les derniers chiffres en date fournis par la sécurité routière, 90 % des automobilistes français ont cette mauvaise habitude de consulter son portable en conduisant : c'est alarmant lorsqu’on sait que le téléphone au volant multiplie par 3 le risque d’accident. Et contrairement à ce que certains peuvent penser, composer un SMS est encore plus dangereux, avec un risque d’accident 23 fois plus élevé.

Par ailleurs, 10 % des accidents routiers sont liés à l’usage du téléphone au volant.  Quand il téléphone, l’automobiliste n’enregistre que 30 à 50 % d’informations en moins : un état de fait dangereux pour les usagers de la route, et embarrassant pour celui ou celle à qui il téléphone. Autres chiffres à retenir : si, à 50 km/h, la distance de freinage est de 41,5 m, elle s’élève à 97 m lorsqu’on téléphone en conduisant.

Quelles mesures prendre ?

Ces chiffres alarmants devraient interpeller tous les usagers de la route, d’autant que le portable au volant est sanctionné par 135 euros de contraventions, avec 3 points retirés sur le permis de conduire. Rappelons également que le conducteur risque les mêmes amendes pour l’utilisation d’une oreillette, prohibée depuis 2015.  Et beaucoup de gens l’ignore, téléphoner sur une bande d’arrêt d’urgence est aussi interdit, même le moteur coupé. Autrement, le conducteur pourrait aussi encourir les mêmes amendes  Seul le kit main libre est autorisé.

Si les sanctions sont déjà dures pour certains automobilistes, plusieurs associations victimes de la route réclament des punitions encore plus sévères pour endiguer ce fléau. Ainsi, pour ceux qui ne sont pas en mesure de conduire sans mettre en danger les autres, il serait mieux d’opter pour une autre alternative comme Eden Transports. Cet enseigne propose à ses clients des prestations sur-mesure leur assurant la sécurité et le confort qu’ils cherchent. Avec ce service, le trajet est confié à chauffeur professionnel maîtrisant bien la conduite sécurisée de ses passagers. De plus, le montant à payer est toujours connu en avance, grâce à un système de réservation en ligne disponible à tout moment, à savoir 24h/24.

Eden Transports
13-115, rue Danielle Casanova Saint-Denis9393200 FR 
 • 01 48 09 08 07