Sécurité routière : retour sur le bilan 2017

Le 1er février, l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) a émis le bilan provisoire de l’accidentalité en France métropolitaine et DOM/TOM sur l’année 2017. La tendance est nettement en baisse, mais les efforts ne doivent pas être relâchés.  

 

Sécurité routière : 45 morts de moins en 2017

Sécurité routière : 45 morts de moins en 2017

 

Sécurité routière : les grandes lignes du rapport de l’ONISR

D’un point de vue général, les chiffres ont sensiblement diminué par rapport aux résultats de l’année 2016. Le nombre de décès sur route de l’année précédente est de 3 783 contre 3 693 en 2016, c’est-à-dire qu’on aurait épargné 45 vies. Ceci peut être considéré comme une nouvelle réconfortante, mais « pas assez satisfaisante » d’après l’Association de Prévention Routière (APR).

En effet, le taux de mortalité routière a connu un rebondissement inquiétant sur ces 3 dernières années consécutives après une année plus calme en 2013. De plus, le taux d’hospitalisation suite aux accidents routiers en France métropolitaine a connu une légère augmentation d’environ 2%. La vitesse et la circulation à contresens sont évoquées par l’ONISR comme étant le déclencheur des accidents mortels sur autoroute, tandis que l’alcool et le non-respect des règles de priorité en sont les causes principales en agglomération.

 

Des mesures pour limiter le taux de mortalité routière

En attendant la publication de la statistique définitive prévue pour le mois de juin, l’APR continue de sensibiliser les automobilistes à respecter les mesures prises pour faire baisser le nombre de victimes d’accidents sur nos routes. À l’heure actuelle, l’association regrette l’insuffisance des opérations de prévention dans les établissements scolaires et chez les jeunes conducteurs. Ainsi, le renforcement de l’apprentissage des règles de sécurité reste la priorité pour l’association. En parallèle, les autres dispositions seront appliquées d’une manière plus stricte : le zéro alcool au volant, l’installation de nouveaux radars mobiles, la multiplication des zones piétonnes ou encore la limitation de vitesse à 80km/h sur les routes nationales et départementales. Bien que certains automobilistes et motards jugent ces mesures comme étant « répressives », le délégué interministériel à la Sécurité Routière estime que « entre 350 et 400 vies seront sauvées » grâce à ces décisions.

Mais quel est le rôle joué par les VTC dans l’atteinte de l’objectif 2020 « moins de 2000 morts sur nos routes »? D’abord, ils garantissent une sécurité optimale pour ses clients car les chauffeurs VTC doivent obligatoirement réussir un examen rigoureux suivi d’une formation spéciale avant d’exercer leur métier. Parmi les plus fiables, Eden Transports se distingue particulièrement par la flexibilité de ses prestations, allant d’un transfert gare-aéroport jusqu’au transport collectif, en passant par les sorties ou excursions sur Paris et ses alentours. Avec son autorisation préfectorale de circuler dans les voies de bus, les véhicules d’Eden Transports présentent à la fois l’avantage de la ponctualité et celui de la fiabilité.

Eden Transports
13-115, rue Danielle Casanova Saint-Denis9393200 FR 
 • 01 48 09 08 07