Si le nombre de décès sur les routes de l’Hexagone a légèrement baissé l’année dernière, on enregistre davantage d’accidents corporels par rapport à 2016. C’est le résumé du bilan que vient de publier la Sécurité Routière.  

 

L'année dernière, le nombre de morts sur les routes ont légèrement diminué, tandis que le nombre de blessés ont augmenté, selon un bilan réalisée par la Sécurité routière.

Plus 50 % des morts sur les routes sont les conducteurs de véhicules légers.

 

 

Un nombre de blessés à la hausse

Selon les résultats définitifs du bilan effectué par la Sécurité routière, le nombre de décès sur les routes françaises étaient en baisse en 2017. En effet, 3684 individus ont été tués l’année dernière, soit un recul de 1,4 % par rapport à 2016, ce qui met un terme aux 3 années successive de hausse en matière de mortalité routière. À noter que ces dernières données en date incluent cette-fois ci les départements d’outre-mer.  Ainsi, il est plus favorable que celui publié en janvier 2018 qui était plutôt une estimation. Jusque-là, on a donc une bonne nouvelle.

Mais le même bilan a également des revers sombres. D’une part, on est encore loin du niveau de baisse record en 2013 avec 3.427 de morts sur les routes (contre 3684 tués en 2017). D’autre part, le nombre d’accidents corporels et de blessés hospitalisés a connu une hausse par rapport à 2016. Ainsi, on enregistre 61.224 accidents corporels (+2,2%) faisant 76 840 blessés (+1,3 %) dont 29413 individus hospitalisés (+2%).

D’autres points importants

Mais d’autres faits méritent également d’être soulevés : d’après la Sécurité routière, les conducteurs de voitures légères représentent plus de 50 % des morts sur les routes de l’Hexagone en 2017 (1767 tués). En outre, les plus touchés par la mortalité routière sont les jeunes âgés de 18 à 24 ans, avec 108 décès par millions d’habitants de cette tranche d’âge. Précisons aussi que parmi les trois premières causes de ces accidents mortels, on retrouve l’alcool (30 % des cas), les stupéfiants (23%) et ensuite la vitesse.

Toutes ces données révèlent que les conducteurs en France sont encore nombreux à négliger ou à ignorer certaines règles de la conduite sur les routes. Pour ces automobilistes, il serait mieux de se tourner vers d’autres alternatives plus sûres comme le VTC Eden Transport. Avec ce service personnalisé, la conduite du véhicule est confiée à un chauffeur professionnel maîtrisant parfaitement la circulation dans l’Hexagone, et particulièrement en région parisienne. Le client n’a qu’à faire une réservation en ligne pour que le conducteur le rejoigne en voiture au lieu et à l’heure de rendez-vous convenus. Confort et sécurité seront toujours garantis à chaque prestation.