Transport handicapé et de personnes à mobilité réduite : TPMR et taxi PMR Paris

Lorsque notre entreprise a ouvert ses portes en 2009, elle était exclusivement orientée sur le transport de personnes à mobilité réduite et handicapées. De cette date jusqu’à 2021, ce sont onze ans d’activités intensives qui ont permis de prouver notre expertise en Île de France au profit des PMR et des personnes en perte d’autonomie. A ce jour, la part plus importante des seniors dans la société française fait que notre action devient nécessaire et requise. En effet, le gouvernement français a donné une impulsion nouvelle à notre domaine d’activité pendant la crise sanitaire.

Le transport pour personnes à mobilité réduite et handicapées : une nécessité pour le monde hospitalier, EHPAD ou dans la vie courante

Réserver un taxi conventionné est un droit exclusif étudié par la CPAM en fonction des pathologies les plus graves. Ce service est hautement réglementé et entre en action lorsque la personne nécessite des interventions courantes. Ne pouvant répondre à toutes les requêtes et sous contrôle étroit, ce mode de transport médicalisé ne suffit plus à endiguer la forte demande. C’est donc pour pallier les carences et venir combler le vide que notre société de transport pour personnes à mobilité réduite et handicapées joue un rôle prépondérant dans le Grand Paris.

En effet, elle facilite au quotidien le déplacement de dizaines de personnes en situation d’handicap. Qu’il s’agisse de prestations de service réservées par les personnes elle-même, l’entourage familial, des structures médicalisées ou maisons de retraite. Nous remarquons avec les années que notre service répond à des cas de figure quasi similaire :

  • Sollicitation d’une réservation de transport pour personnes à mobilité réduite dans le cadre d’un aller et retour à domicile suite à une sortie d’hôpital ou de consultation médicale.
  • Demande de transport pour personnes handicapées dans le cadre d’un voyage prévu ou d’un service de navette aéroport.
  • Sortie dans le cadre de loisirs, d’activités, courses ou du travail.

Fort d’une décennie d’expérience, Eden Transports connaît bien la sphère des PMR et des personnes en perte d’autonomie. Et contrairement au jugement de valeurs, beaucoup de nos clients en fauteuil roulant sont des personnes merveilleuses qui nécessitent un service spécifique et qui souvent sont actifs.

Bien que la société évolue dans le bon sens concernant les PMR, il reste beaucoup à faire. Les obstacles auxquels sont confrontés les clients sont réels. Notre société de transport pour personnes à mobilités réduites  simplifie tous les déplacements de la vie courante aux travers de ses véhicules spécialisés pour les personnes handicapées.

 

Qui est explicitement le public visé par le transport handicapé ?

Au sens large, notre société spécialisée dans le transport handicapé est habilitée à prendre en charge les personnes en fauteuil roulant.

Cependant la frontière est très floue ou imprécise en ce qui concerne les PMR et les handicapés.
En effet, les textes de loi ont une approche purement médicale de l’handicap. La définition de la personne handicapée désigne « toute personne mineure ou majeure présentant une limitation importante de ses capacités d’intégration sociale ou professionnelle suite à une altération de ses facultés mentales, sensorielles ou physique, qui engendre la nécessité d’une intervention ».

Alors que la personne à mobilité réduite englobe toute personne ayant une forme de dépendance qui empêche de se déplacer en toute indépendance.

La notion reste d’autant plus confuse. Néanmoins une PMR est une personne handicapée mais pas forcément le contraire. Cependant, le transport de personnes à mobilité réduite s’adresse aussi à un public plus large. Par définition, le TPMR s’adresse à des personnes atteint d’un handicap moteur.

Par personnes handicapées, il faut donc inclure précisement :

  • Les personnes atteintes de troubles mentaux ou déficience intellectuelle
  • Les malvoyants et aveugles
  • Les sourds et malentendants
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques nécessitant un accompagnateur.

Cette définition claire et précise comprend donc une catégorie plus importante de personnes que notre entreprise côtoie de façon coutumière.

 Quelles sont la qualité et les critères requis par nos véhicules pour le transport de personnes à mobilité réduite à Paris ?

Les normes PMR dans le cadre du transport et l’accompagnement de personnes à mobilité réduite répondent à de nouvelles exigences normatives imposées par des directives européennes et des lois nationales.

Parmi ces obligations, nos véhicules doivent disposer d’espace homologué pour l’emplacement des fauteuils roulants. De plus, la loi du 1er juillet 2014 nous impose le port d’une ceinture de sécurité abdominale et épaulière à 3 points d’ancrages pour le transport de personnes à mobilité réduite.

Le transport spécialisé dans les situations d’handicap nécessite des compétences et la connaissance de comportements de base pour pouvoir exercer en toute sécurité. Ce à quoi s’attache notre entreprise en formant ses équipes à ce dispositif.

Pour accompagner sereinement les PMR, nos conducteurs de personne en situation d’handicap sont formés aux techniques d’attache et d’ancrage des fauteuils roulants dans les véhicules.

Ainsi, ils veillent à ce que les ceintures de sécurité ne passent pas au-dessus des accoudoirs des fauteuils. Enfin, ils s’assurent que la ceinture de sécurité passe au plus près du corps des PMR. Comme autre règle élémentaire à appliquer, ils respectent le fait que chaque personne dépendante soit installée face à la route.

Si les fondements du protocole de sécurité sont établis, les chauffeurs consacrent de leur personne pour que le transport des personnes à mobilité réduite s’exécute dans les meilleures conditions. L’installation s’exécute en bon et due forme grâce aux rampes électriques intégrées au cœur de notre flotte de véhicule.

Notre taxi PMR parisien est un service à caractère humain

S’occuper du transport des personnes à mobilité réduite consiste à exercer une mission de chauffeur à caractère social. A ce titre, outre la courtoisie et le respect des règles de sécurité routière, nos chauffeurs PMR sont habitués à faire preuve de psychologie et de patience. Pour organiser un trajet lourd de responsabilité, nous sélectionnons, parmi nos employés, ceux qui ont le plus d’expérience ainsi qu’une excellente condition physique.

Conscient de la dépendance majeure des PMR, ils possèdent les qualités inhérentes pour accompagner en véhicules les personnes handicapés aux rendez-vous médicaux ou pour tout besoin de la vie courante comme les courses en supermarché. Sachez que les PMR sont des personnes comme les autres. Certaines sont d’ailleurs très douées et nous surpassent par leur force mentale. C’est le cas du PDG du réseau de Ulysse, première agence française pour les TPMR qui lui-même est PMR.
Alors que pensaient des athlètes qui participent aux rencontres sportives des Jeux Paralympique.

Vers une amélioration des aides concernant le transport pour personnes handicapées ?

Une chose est certaine, les missions pour le transport de personnes handicapées progressent ostensiblement dans la société française. Les faits divers concernant les discriminations à l’encontre des PMR y sont pour beaucoup. Et les juges par leur pouvoir d’appréciation ainsi que les jurisprudences rendues ne vont que dans le bon sens.

Depuis 2010, le Législateur français a donc agi en faveur du transport des personnes à mobilité réduite (TPMR). Si la loi handicap de 2005 pour une accessibilité dans les transports en commun tient ses promesses. C’est le côté pratique aux heures de pointe qui semble porté atteinte au transport de personnes handicapées. C’est ce à quoi sont exposées les entreprises nationales comme la SNCF ou la RATP au quotidien à cause de l’afflux.

De plus, beaucoup de PMR sont inaptes de par leur handicap à conduire un véhicule par leur propre moyen. Sinon, elles ne disposent pas d’un budget suffisant pour pouvoir aménager convenablement un moyen de locomotion personnel. Ou bien, elles sont dans l’incapacité de pouvoir monter à bord des transports publics.

 Fort heureusement, des organismes comme la MDPH ou l’AGEFIPH se battent et disposent d’aides financières pour que ces personnes continuent à disposer de TPMR.