Skip to content

Comment prévenir les accidents de la route ?

Malgré les mesures prises par l’Etat, les routes françaises continuent à tuer. Certes, il est impossible de prévoir les accidents mais les mesures de prévention existent pour limiter les risques.

Le bilan de la sécurité routière a tendance à s'alourdir dès qu'on baisse notre garde. La lutte contre le relâchement des comportement est primordiale pour diminuer les accidents de la route.
Pour réduire les accidents de la route, il faut lutter contre le relâchement des comportements.

Les accidents routiers, un fléau qui persiste

Les routes françaises sont de plus en plus meurtrières. En 2016, 3.469 personnes y ont perdu leur vie soit 0,2% de plus qu’en 2015. Pour la troisième année consécutive, la mortalité routière est donc en hausse dans l’hexagone. Ainsi, 3.384 morts ont été enregistrés au cours de l’année 2014, soit plus 116 tués (+3,5%) qu’en 2013. En 2015, 3.461 personnes ont été tuées sur les routes, soit plus de 77 (+2,3%) qu’en 2014.

La tendance à la hausse se poursuit malgré l’arsenal de mesures mises en place par le gouvernement au cours de ces dernières années. En effet, deux plans sont entrés en vigueur depuis 2015 pour limiter les accidents de la route : le premier a été lancé en janvier et comporte 26 mesures. Quant au second plan, il est entré en vigueur depuis octobre 2015 et comporte 22 mesures principales et 33 complémentaires.

Derrière ce bilan amer se trouvent généralement : des causes humaines, des conditions météorologiques ou des problèmes techniques. Mais pour la grande majorité des accidents (neuf cas sur dix), le facteur humain reste prépondérant. Et les principales causes sont l’alcoolémie et la vitesse. Si cette première intervient  dans près d’un tiers des accidents mortels, la seconde est responsable d’au moins un quart.

Pourtant, des mesures de prévention existent

Globalement, les accidents sont donc liés à un manque d’attention ou à une négligence. De ce fait, il est tout à fait possible de les prévenir et de réduire ainsi les risques. Et, la première mesure de prévention repose sur le respect du code de la route. Il est donc conseillé de toujours porter sa ceinture de sécurité ou casque ; de respecter les distances de sécurité, les limitations de vitesses, les feux de circulation…

Ensuite, il faut adopter les bons comportements tels que : éviter de conduire en état d’ébriété, rester concentrer sur la route (ne pas utiliser de téléphone : consulter les SMS, répondre aux appels…), éviter la fatigue et la somnolence. Pour ce dernier cas, une pause d’une vingtaine de minutes toutes les deux heures est conseillée pour les automobilistes effectuant un long trajet. En gros, il faut donc rester vigilent en route surtout quand les conditions météorologiques ne sont pas avantageuses (temps de pluies, neiges, verglas…).

Et bien évidemment, il y a aussi l’entretien des véhicules qui joue un rôle important dans la prévention des accidents. A part les contrôles techniques obligatoires, l’automobiliste doit effectuer une vérification régulière de sa voiture et de ses équipements : niveaux des liquides, usure des pneus, plaquettes de freins, éclairages…