Selon un sondage réalisé par l’Institut Ipsos, les automobilistes français n’ont pas vraiment le coup de foudre pour les véhicules autonomes, vu les risques encore élevés que présente cette technologie : les interrogés redoutent fort le piratage informatique, la défaillance brusque du système et bien d’autres problèmes pouvant survenir.

La plupart des Français ne s'intéressent pas vraiment aux voitures autonomes, d'après un sondage réalisé par Ipsos.

La voiture autonome est sans doute une cible potentielle des pirates informatiques.

 

Une alternative encore très risquée

Les automobilistes français ont peu d’intérêt pour les voitures qui se conduisent seules. C’est le constat général qui découle d’un sondage réalisé par l’institut Ipsos. En effet, 51% des interrogés ne sont pas rassurés à l’idée de recourir à cette technologie un jour. Et 25% se disent même « contre les véhicules autonomes et ne jamais vouloir en utiliser ». Seul 24 % ont hâte de pouvoir monter à bord de ce type de voiture.

Selon encore Ipsos,  c’est seulement le fait de pouvoir se garer automatiquement qui donne à ces 24 % l’envie d’utiliser un véhicule autonome. Cette fonction est donc la plus attendue par ces automobilistes, alors que cela est déjà possible avec les véhicules récents. Et quant aux craintes des Français face à cette technologie, beaucoup évoquent le risque technique encore trop élevé, un point faisant surtout allusion au récent accident d’un prototype d’Uber aux Etats-Unis. D’ailleurs, l’entreprise a décidé d’abandonner définitivement ses essais en Arizona et dans les autres régions après ce grave incident. Mais les interrogés justifie également leur réticence par le risque de piratage informatique. Au total, seul 9 % des sondés croient à une réduction du risque d’accident avec l’usage de cette technologie.

 

Un avenir encore incertain pour cette technologie

Les véhicules qui se conduisent seuls ont toujours été présentés comme étant la voiture de demain. Mais jusqu’aujourd’hui, cette technologie est encore loin de gagner la confiance des automobilistes en France comme dans le monde. D’après bon nombre d’experts américains, dès lors qu’il s’agit d’un véhicule connecté, le risque de piratage reste bien réel. Les hackers pourraient bien bloquer à distance la voiture ou changer sa trajectoire, à l’aide d’une connexion WiFi. Tout cela pour dire qu’il est vraiment possible pour des pirates de haut niveau de pénétrer et d’embrouiller tout le système.

Au lieu de confier sa vie à une voiture autonome, la plupart des Français préfèrent donc opter pour d’autres alternatives comme Eden Transports. Ce service de transport avec chauffeur est bien approprié pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre le volant, notamment par souci de sécurité et de confort. Toujours personnalisées, les prestations de cette entreprise conviennent aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Bref, il est nettement plus rassurant de confier son trajet à un chauffeur professionnel, plutôt qu’à une intelligence artificielle.