Avant d’exercer principalement une activité de transport de personnes dans sa globalité, Eden transports Paris s’est développé autour du transport pour personnes à mobilité réduite en Île de France.

De cette activité est née notre empirisme  et notre nécessité de porter attention au quotidien à tout ce qui concerne la législation handicapée ainsi que l’environnement où évoluent ces personnes. Dans ce secteur du transport où le respect des relations humaines va de soi, nous remarqons que les plateformes obliques jouent une dimension de plus en plus importantes pour déplacer les personnes qui sollicitent les besoins de notre entreprise.

 Plateformes obliques : une solution plus confortable que la rampe d’accès PMR

Au cœur de certaines cliniques spécialisées ou d’EHPAD où nos chauffeurs privés exercent des prestations de transport pour des rendez-vous médicaux ou des retours à domicile, notre société remarque que celles-ci disposent d’ascenseurs adaptés à la mobilité des personnes en fauteuil roulant.

Cette innovation technologique très coûteuse mais très utile à nos yeux permet de faciliter l’autonomie des personnes roulant à l’aide de fauteuils électriques. Si bien que les accompagnants que nous sommes sont aussi comblés dans cette tâche.

En effet, bien que la rampe d’accès PMR soit déjà une grande avancée, l’accompagnant d’une personne handicapée doit aussi s’assurer de la sécurisation du fauteuil roulant lors des montées et des descentes. Rôle que les plateformes obliques appliquent à merveille. Elles évitent au chauffeur de forcer sur son dos toute la journée. Enfin, elles responsabilisent la personne handicapée en lui donnant plus d’autonomie.

De fait, nous remarquons que les personnes à mobilité réduite apprécient particulièrement ces appareils high tech. Pourtant, ceux-ci  manquent cruellement dans les métros parisiens. Au cœur des structures médicalisées, ces élévateurs électriques d’un genre nouveau sont très appréciés des patients. Car ils donnent avant toute chose de la considération à la personne ayant des difficultés à se déplacer.

 Des efforts encourageant au coeur des gares parisiennes

Nous sommes conscients que le développement des plateformes obliques est difficile au cœur des réseaux urbains franciliens. Tout d’abord, pour une histoire de coût financier. Mais aussi par manque de civisme. En effet, les halls de métro ne peuvent tous être équipé de ces innovations high tech. Le coût de la maintenance serait trop élevés en fonction des pannes. Puis, la malveillance des gens finirait par endommager le mécanisme.

En revanche, grâce à la volonté du réseau SNCF et du développement de sa branche « Mission Handicap » en faveur des PMR, les principales gares SNCF parisiennes disposent de quelques plateformes obliques. C’est ce que nous constatons lors des transits entre les navettes aéroports et gares au quotidien. Les aménagements fait en considération de ce public ont d’ailleurs dépassé les espérances. Effectivement, ce renouveau dans la prise en compte des handicapées résulte des plaintes successives et des procès fait à l’encontre de la régie des transports ferroviaires depuis ces trois dernières années.

Ainsi, en plus des plateformes obliques, les gares parisiennes se sont dotés:

Ce pas en avant motivé par les sanctions pécuniaires des juges de droit commun donne une nouvelle impulsion sociale en faveur des  personnes handicapées.